bleu fushia

always blue

Le monstre de la plage (2)

5 Commentaires

Ce matin, j’ai amené de la lecture à la plage, pour agrémenter un peu le moment où je sèche.
J’ai retrouvé un vieux A.E.van Vogt dans la bibliothèque familiale.
Hier, c’était L’enfant de la haute mer, de Supervielle, une histoire de science fiction totalement barrée qui se passe parmi le peuple des noyés. Aujourd’hui, comme je la joue thématique, j’ai choisi une des dernières nouvelles du recueil, La créature de la mer.
Une sombre histoire de requin qui prend une forme humaine pour se venger des pêcheurs qui massacrent ceux de son espèce.
Vieux, mais d’actualité, avec les histoires récentes de requins qu’on extermine pour s’emparer de leur aileron, prétendument aphrodisiaque.
J’étais à moitié absorbée dans ma lecture quand je l’ai remarqué.
Et je me suis retrouvée témoin d’une scène étrange, qui faisait un drôle d’écho à ma lecture.

Il sortait tranquillement de l’eau, quand il a tendu l’oreille vers un bruit qui avait l’air de l’inquiéter. Pas très loin, je voyais des bulles, un remue-ménage et l’eau qui avait pris des reflets verdâtres.

©Bleu fushia

©Bleu fushia

Il a mis ses lunettes pour tirer l’affaire au clair, est retourné vaillamment vers l’eau (moi, je me serais méfiée à sa place), et a fini par trouver ce qui ressemblait à un pied.

Il l’a observé attentivement.
Moi, pendant ce temps-là, je le regardais par-dessus mon livre, pour voir s’il allait mieux s’en sortir que les personnages.
C’est le moment que le monstre a choisi pour sortir sa tête de l’eau.

©Bleufushia

©Bleufushia

Le garçon s’est enfui pour échapper à ses griffes, et pour aller chercher un équipement adapté au combat.

©

©

Prudemment, il l’a arraisonné, en calant le filet sur sa tête : le monstre semblait fait.

Il a assuré un peu plus la prise.

©Bleufushia

©Bleufushia


Puis il a examiné assez longuement les pattes avant de la chose, peut-être pour repérer s’il y avait quelque chose d’humain  Elles  paraissaient étranges, peut-être recouvertes d’écailles. Enfin, je ne peux pas vraiment me prononcer, j’étais à quelques pas de là et ne distinguais pas bien les détails de la scène.

Tout ce que je peux dire, c’est que le monstre était sans doute surpris, ce qui peut expliquer son calme relatif.

©Bleufushia

©Bleufushia

J’aurais voulu prévenir l’enfant que la situation pouvait se renverser à tout moment, mais je n’osais pas bouger, et pour l’instant, l’enfant semblait contrôler ce que je ne sais comment qualifier. Ni humaine, ni animale, la créature semblait étonnamment amorphe.
Je m’attendais au pire.
La bête, soudain, s’est dégagée et l’a empoigné avec un mugissement rauque.

©Bleufushia

©Bleufushia

L’enfant a crié aussi, et j’en ai eu des frissons sur la peau.

Malgré ma peur, je m’apprêtais quand même à intervenir, mais l’enfant s’est dégagé prestement, et a renversé la situation : en assommant la créature du bord de son arme fatale, puis en l’aveuglant.
Imparable ! Le monstre n’a plus opposé la moindre résistance.

©Bleufushia

©Bleufushia

Le monstre vaincu, il ne restait plus qu’à hâler le trophée jusqu’au sable, où, une fois échoué, il se dessècherait sans doute à grande vitesse.

©Bleufushia

©Bleufushia

La fin m’indifférait, l’affaire était résolue.
J’ai replongé tout de go dans mon livre, pour savoir comment la créature de mon histoire allait s’en tirer.
Souvent, la littérature fait palpiter la vie.

©Bleu fushia

5 réflexions sur “Le monstre de la plage (2)

  1. ce mélange fiction réalité me ravit ! il est courageux, ce petit bonhomme ! 🙂

  2. hi hi hi, j’adore la tête quand il trouve un pied dans l’eau ! 😀
    Le sérieux que les enfants mettent dans le jeu me ravit toujours.

  3. Jolie chronique…
    Ça m’a remis en mémoire le Supervielle, une drôle d’histoire aussi…
    Ta vie est dangereuse : rester sur la plage, même planquée derrière ton bouquin, à quelques mètres de ce monstre, ça force le respect. 😀

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s