bleu fushia

always blue

Nous sommes tous des hamsters en cage

8 Commentaires

Je m'appelle Edward et je suis un hamster.

Je m’appelle Edward et je suis un hamster.

Certaines rencontres sont comme le miroir où l’on se mire, aux petites heures pâles du jour, quand, en se brossant les dents, on se demande furtivement si « c’est utile, et puis surtout, si ça vaut l’coup, si ça vaut l’coup d’vivre sa vi-i-e » (∗).

Telle est la couleur de ma rencontre avec Edward, ou plutôt avec son journal intime, rédigé le temps de sa courte vie.
Sous les dehors anodins d’un petit carnet en noir et blanc, avec plus de noir que de blanc, il s’agit d’une pépite.

Rare, comme les vraies pépites.
Que je vous dise deux mots sur Edward : Edward est un hamster.
Et je suis tombée amoureuse de lui. Ne riez pas, il est formidable

D’autres sont musiciens, cuisiniers, plongeurs, lui est philosophe, un de ceux qui « rêvent de tracer son propre chemin ».

Jour après jour, il tente de déchiffrer le sens de sa vie et des forces hostiles qui la gouvernent, du système qui broie les individus oublieux de s’unir. Il écrit, il pense, il fantasme sur la possibilité d’avoir de « vrais échanges intellectuels » avec autrui, « d’exister – au moins »…

IMG_9280
Et c’est de vous et de moi qu’il parle, avec ses mots simples et profonds.
Rien de plus, rien de moins.
Et le regard que je jette à mon reflet dans le miroir a imperceptiblement changé.
Et les questions qui l’accompagnent  s’inscrivent en moi avec une encre plus indélébile que d’ordinaire.

« A quoi bon écrire ? La vie est une cage de mots vide. »

Si, de façon impromptue – comme moi, hier, quand je l’ai découvert, abandonné sur une table, dans un coin à l’écart dans ma médiathèque préférée –  vous croisez  « le journal d’Edward, hamster nihiliste ≈1990-1990 ≈ » (Miriam et Ezra Elia, chez Flammarion), n’hésitez pas une seconde, et allez à sa rencontre : ce sacré Edward est susceptible de vous impacter gravement.
Et n’en croyez rien, il n’est pas nihiliste : c’est juste une étiquette que lui a collée la traductrice (ou  l’éditeur, je ne sais !). En même temps, elle a directement traduit cet ouvrage du hamster, ça ne doit pas être très facile !

(∗) et, de surcroît, à cause de cette phrase qui me trotte dans le crâne, envie de réécouter la merveilleuse chanson de J.R. Caussimon pour Ferré : Comme à Ostende (j’ai cette particularité, que je dois partager avec beaucoup de mes semblables, d’associer des musiques à un peu tout ce qui me passe par la tête)

©Bleufushia

8 réflexions sur “Nous sommes tous des hamsters en cage

  1. C’est vrai qu’il y a des livres qui marquent, comme ça.
    Pour moi, ça avait été « écoute petit homme », de Reich ! un livre comme celui-ci, apparemment, qui parle de la vie avec une telle simplicité et une telle évidence que cela nous confond.
    Je vais chercher Edward.

  2. Notre vie en société, dans laquelle notre espace de liberté se réduit comme peau de chagrin, nous rappelle ça tous les jours.
    Edward a l’air de questionner le sens de la vie d’une façon bien pertinente.
    Tu n’es pas sortie totalement désabusée de cette lecture ?

  3. travailler pour… travailler pour… travailler pour…
    On a une vie de hamster, mais on a le nez tellement collé à la roue qu’on ne le voit généralement pas.
    J’aime la simplicité des dessins.

  4. Je l’ai trouvé, le Edward ! le libraire qui me l’a vendu m’a dit que, dans l’équipe de la librairie, c’était devenu un livre culte.
    Et J’A – DO – RE ! (même si c’est assez triste, cette histoire)

  5. Un p’tit com en écoutant Ferré, comme à Ostende…. Ton hamster me rappelle mon porc-épic, enfin celui de Mabanckou. Tu en as si bien parler de ton hamster, qu’il va bientôt augmenter la pile de mes bouquins à lire, qu’elle est si haute que je n’arrive plus à les compter. Non pas les hamster, les livres !
    Bon Ostende est passée, Panam aussi, je m’arrête au Quartier Latin. Bonne nuit.

  6. M**** je ne peux même pas corriger mes fautes. Je suis nulle ! 😦

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s